CAPA Facebook
 logo Nguyen   
Accueil du site > Le bac du trimestre

Hiver 2009-10.Bac de Guillermo Barrientos.

Publié par Véronique – 6 décembre 2009 — 1 commentaire

Le bac de Guillermo Barrientos , interview réalisée en espagnol par Mellonman et traduite en français par Pomme pour AA.



Article sous licence :

CC by-nc-nd

Dans la même rubrique

Le bac de Guillermo Barrientos , interview réalisée en espagnol par Mellonman et traduite en français par Pomme pour AA.

1 - Quel âge avait ce bac quand les photos ont été prises ? L’aquarium de cette image avait déjà 3 mois :

et sur celle-là, 7 mois :

2 - Y a-t-il eu pour vous une source d’inspiration spécifique dans la création de cet aquascape ?

Non, seulement jouer avec les roches, les troncs, et surtout les reliefs. Ce que je faisais depuis quelque temps, c’était des « essais » de relief de « hardscape ». Maintenant, je donne beaucoup plus d’importance à cet aspect du design. Là où il ya une influence de certains montages créés par d’autres aquascapers, c’est dans l’utilisation du sable nu comme élément esthétique ; cependant, j’ai essayé de donner une touche originale en utilisant en plus, des débris et des morceaux de troncs sur le sable.

3 – Vous avez choisi de n’utiliser dans ce bac que des plantes originaires du Chili, et plus précisément des plantes collectées par vous même dans la nature. Qu’est ce qui a motivé ce choix ?

Ça fait des années que j’en avais envie et j’avais déjà essayé avec quelques espèces natives avec succès, mais il me restait à faire un « paysage « avec elles. Je voulais également démontrer qu’il était possible de faire un aquarium avec des espèces locales, beaucoup d’entre elles sont peu communes et même inconnues de aquariophiles chiliens.

4 – Pouvez-vous nous dire dans quel type de milieu naturel vous avez collecté ces plantes ?

Toutes proviennent de rivières, lacs et cours d’eau situés dans diverses régions de mon pays, mais la plupart proviennent de l’extrème sud chilien. Voici quelques images Litorella australis se développant émergée :

la même, sous l’eau (Litorella immergée) :

5 – Parmi les plantes que vous avez collectées dans la nature, toutes ont-elles survécu dans votre bac ? Avez vous découvert des plantes inconnues des milieux aquariophiles, mais qui vous sembleraient intéressantes pour l’aquascaping ?

Malheureusement je n’ai pas d’espace pour maintenir toutes les espèces que j’ai essayées et donc je me suis débarrassé de quelques-unes pour ne rester qu’avec celles qui m’intéressaient pour ce montage. J’ose dire que j’ai eu du succès avec pratiquement toutes les espèces que j’ai récoltées, ainsi que dans cet aquarium.

Je crois avoir “trouvé” quelques espèces qui, au moins, ne sont pas très communes à voir chez les aquariophiles, par exemple : Espèce non déterminée :

Callitriche sp :

Autre espèce rare :

Elatine sp :

Mousses d’eau froide dont je ne connais pas le nom :

6 – Les habitants du bac sont ils également « locaux » ?

Non, ce sont des Gambusia affinis, qui ont été introduits pour détruire les larves de moustiques. Mon intérêt principal, ce sont les plantes ; j’ai choisi ces poissons simplement parce qu’ils étaient petits, sans exigences et ils me paraissent sympathiques ☺

7 - Avez-vous rencontré des difficultés particulières pour mener cet aquascape là où vous le désiriez ?

Aucune jusqu’à présent ☺ il s’est très bien développé et j’ai beaucoup appris avec lui.

8 - Pouvez-vous nous montrer des images de l’évolution de ce bac ?

Voici des images :

9 - Pouvez-vous nous indiquer les caractéristiques techniques de ce bac (dimensions, éclairage, CO2, sol nutritif, filtration, etc..) ?

Mesures du bac : 50cm x 30cm x 30 cm Ajout de CO2 au moyen d’un cylindre à pression et diffuseur pour CO2 Substrat fertile à base d’argile, une petite partie d’humus de lombric et tourbe, le tout combiné avec beaucoup de gravier volcanique. En ce qui concerne la filtration, j’ai d’abord utilisé un filtre externe que j’avais fabriqué, mais ensuite je l’ai retiré pour ne pas voir les tubes dans le bac et maintenant j’ai juste un filtre à cascade Eclairage : 1 tube 36 WATT 840

10 - Pouvez-vous nous indiquer les paramètres d’eau (T°, KH, GH, pH, CO2, NO3) et la fréquence de vos changements d’eau (quantité, fréquence, type) ? Pensez-vous que les paramètres du bac soient en adéquation avec ceux des milieux où vous avez collecté les plantes ?

Température ambiante : à ce propos, il est intéressant de noter que la majorité de ces espèces sont eurythermes, c’est-à-dire qu’elles possèdent une grande facilité d’adaptation à la température , parce que bien qu’originaires d’eaux froides, elles se sont bien comportées et bien développés lorsque j’ai fait des expériences avec elles dans des aquariums chauffés. L’exception, ce sont les mousses qui semble-t-il sont les plus affectées par l’augmentation de la température.

Les jours les plus froids, l’eau était à plus ou moins 15ºC (pendant la journée) ; maintenant, elle arrive à plus ou moins 18-20ºC. L’été, il fait très chaud ici à Santiago et ainsi, sans effort, l’eau arrivera à plus ou moins 30º en janvier-février.

Généralement, je ne mesure pas les paramètres, mais je sais, par des aquariophiles proches et mes mesures, que l’eau de ma région possède un gh de =+-17-20 (dure), un kh= +-5 et un ph +-7,5. De temps en temps, je mesure le ph et avec l’injection de CO2, il se stabilise à +-6,5. Changements d’eau : environ 40 % par semaine avec de l’eau du robinet, sans traitement.

Il ne me paraît pas fondamental que les paramètres que la région d’origine soient les même que ceux que l’on doit atteindre pour maintenir ces espèces en captivité, en général les plantes sont relativement adaptables, avec quelques cas exceptionnels où cela est strictement fondamental et où les degrés d’adaptation ou de tolérance sont étroits. Ceci est valable pour l’immense majorité des espèces aquatiques que nous utilisons normalement entre aquariophiles. C’est pour cette raison que les plantes sont polymorphes, car elles adaptent leur croissance, leurs couleurs et la morphologie de leurs feuilles en réponse aux variations du milieu et c’est pour cela qu’une même espèce n’apparaît ni se développe de la même façon dans deux bacs avec un éclairage, une température ou un taux de CO2 différents, mais elle sera capable de prospérer sainement dans les deux situations. Dans le cas de ces espèces, leur aspect en captivité varie pas mal par rapport à leur développement dans leur milieu naturel.

11 - Pouvez-vous nous expliquer comment ce bac est fertilisé ?

Dans mes aquariums, j’utilise principalement des engrais de jardin, de façon irrégulière. J’ajoute pas mal de N et K (avec un produit très très bon marché et concentré pour jardin, dont je dissous un kilo pour un litre d’eau et cela me dure des années), pour le P, j’utilise le produit Seachem « Phosphorous » et pour les microéléments, un autre produit pour jardin. Je suis toujours en train d’utiliser différentes options d’engrais pour plantes communes.

12 - Depuis combien de temps êtes-vous un amateur d’aquascaping et comment en êtes-vous arrivé à cette branche particulière de l’aquariophilie ?

Depuis que je suis tout petit… ça a été mon hobby depuis que je suis enfant, quand il n’y avait pas encore ni internet, ni forums, mes parents avaient des poissons rouges (j’avais 5 ans à l’époque) et alors, je ne sais pas comment, mais peut-être par mon inclinaison vers la biologie et les sciences connexes, j’ai acquis le goût pour les aquariums… Mes premiers essais d’enfant ont été avec des filtres-plaques et à peine quelques plantes, et ensuite je me suis consacré à collectionner toutes les espèces que je pouvais (et il existait à peine quelques espèces disponibles !). Je crois qu’avant l’âge de 18 ans, j’avais déjà réussi ma première « culture » de Cryptocoryne affinis l’une des premières plantes qui m’aie attiré. Aujourd’hui j’ai 26 ans et les aquariums plantés me passionnent toujours ☺ D’abord il a fallu que j’apprenne à stabiliser les aquariums et j’ai souvent eu des échecs et ensuite j’ai commencé à réussir des « compositions ». Il me reste encore beauuuucoup à apprendre.

13 – Avez vous d’autres bacs que vous souhaiteriez nous montrer ?

Cette photo est de 2000 :

Ici d’autres aquariums que j’ai confeccionnés : les bacs tapissés ne « doivent » pas tous être des iwagumi ☺

525 en IAPLC 2007 :

133 lts :

Un autre de Cryptocorynes :

Mon actuel 223 lts :

13 - Quand vous créez un nouvel aquascape, quelles sont en général vos sources d’inspiration ?

Je ne pourrais pas vous dire, quelquefois, je me mets à penser à ce que sera la “prochaine” composition. Ça peut être n’importe quoi : une colline, un paysage naturel, un ensemble de pierres dans la rue, une photo, etc.… ou quelquefois, une idée spontanée… Ça ne m’intéresse pas de savoir si c’est quelque chose d’aquatique ou terrestre ; simplement quelque chose qui m’attire.

14 - Avez-vous été influencé dans votre travail par des aquascapeurs connus ?

On est toujours influencé quelque part, plus encore aujourd’hui grâce à Internet. Je crois que j’ai été influencé par de nombreux paysagistes que j’ai admirés, aussi bien nationaux qu’étrangers (T. Amano, etc).

15-Quels conseils pourriez-vous donner à un débutant ?

Qu’il ne faut pas se dépêcher !!! la PATIENCE est peut-être le plus indispensable pour réussir avec les aquariums plantés. En premier, c’est de très bien planifier le bac : définir une sélection d’espèces selon l’idée qu’on a en tête, l’éclairage cohérent avec cette sélection et ajouter le CO2 en cohérence avec la stimulation lumineuse. Il ne faut pas « avoir peur » des algues, mais plutôt se préoccuper de la santé des plantes. Et beaucoup expérimenter pour obtenir ses propres conclusions sur chaque aspect de ce thème.

16- Autre chose à nous dire ? Seulement vous remercier pour cet agréable interview et vous féliciter également pour vos beaux aquariums ☺

img Cette interview réalisée par Mellonman pour AquAgora , est sous un contrat Creative Commons.

1 commentaire

  1. Le 31 décembre 2009 à 15:02

    Sur la photo 4 de l’évolution du bac, c’est dingue l’inclinaison du substrat le fond est quasiment à plus de la moitié de la hauteur du bac !!!

Ajouter un commentaire

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


captcha

Association AquAgora | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP