CAPA Facebook
 logo Nguyen   
Accueil du site > Les actualités > Les nouvelles du milieu aquatique

Visite chez Tropica

Publié par Genron – 18 avril 2013 — 1 commentaire

Reportage d’Olivier Ly et Swee Lim Cheah lors de leur visite à Tropica Danemark



Article sous licence :

CC by-nc-nd

Dans la même rubrique

Présentation


D'abord une modeste entreprise fondée en 1970 par Holger Windeløv ( ndr dont la fameuse {Microsorum Pteropus Windelov} porte d'ailleurs le nom), Tropica a su se développer et s'imposer comme le premier producteur de plantes d'aquarium tropicales au monde.
L'entreprise, située au Danemark emploie désormais une cinquantaine de personnes passionnées par l'aquariophilie et l'aquaculture.
En 2007 de gros investissements ont permis à Tropica de se doter d'un nouveau site de pointe, comprenant des serres, des salles d'acclimatation, un laboratoire biotechnologique et une surveillance électronique des végétaux.
Aujourd'hui l'entreprise cultive chaque année plusieurs millions de plantes tropicales, réparties en plus de 130 espèces et exporte partout dans le monde.

Présentation sur le site officiel de Tropica

© Tropica Aquarium Plants www.tropica.dk
C'est donc avec beaucoup de plaisir que nous avons pu découvrir cette entreprise de l'intérieur grâce à deux aquascapeurs français : Olileon et Swee

La visite


Article rédigé par Olileon et disponible sur le forum

En vue d'interventions en freelance pour la société, Olivier Ly "{Olileon}" et Swee Lim Cheah "{Swee}" ont été invités chez Tropica afin de discuter des plantes, projets et produits à venir. Ils ont été accueillis vendredi 5 et samedi 6 avril 2013 par Lars Green et son équipe et ont pu rencontrer d'autres aquascapers de plusieurs nationalités : Anglais (Dan Crawford, Tony Swinney, Stu Worrall, Graeme Edwards, Antoni Dimitrov, Ian Holdich, Paulo Leal, Eduard Gercog) , Allemand (Adrie Baumann) ou Hongrois (Viktor Lantos)
La visite a commencé par le premier local où sont cultivées et testées des plantes en serre ou en bac afin d'étudier leur viabilité et leur comportement. On peut y voir entre autres la culture du riccia.
JPG - 163.9 ko
acclim1
Local d’acclimatation

JPG - 177.9 ko
acclim2
Local d’acclimatation 2

JPG - 142.8 ko
riccia
culture de riccia

JPG - 145.2 ko
acclim3
Bac d’acclimatation des plantes

JPG - 107.7 ko
culture2
Culture des gazonnantes

JPG - 90.4 ko
Concentration
Olileon qui contemple l’acclimatation

.

img

.

img

.

img

.

img

.

img

.

img

.

Ensuite le laboratoire biotechnologique, où le port de surchaussures est obligatoire. Laboratoire particulièrement apprécié par nos 2 reporters. En gros plan une culture in vitro d'utricularia graminifolia.

"Un orgasme chlorophyllien"


.

JPG - 186.1 ko
Labo
Laboratoire de recherches

JPG - 199 ko
batteries
Batteries de croissance

JPG - 110.3 ko
Labo2
Olileon au laboratoire

JPG - 177.7 ko
UG
utricularia graminifolia en culture

.

img

.

img

.

img

.

img

.

La mise en pot est manuelle car avec autant de variétés différentes il n'est pas possible de la robotiser.

Les serres de culture


Arrivée dans les serres

.

JPG - 241.7 ko
serre1
Les serres

JPG - 204.6 ko
serre2
les serres

.

img

.

img

.

Les plantes sont conditionnées en pots et placées sur des plateaux d'environ 200 plantes. On peut suivre l'évolution de la pousse des plantes de semaine en semaine en regardant les plateaux de la même rangée, du plus proche (quelques jours) au plus éloigné (taille de commercialisation) .

.

JPG - 287.9 ko
pousse
chaque plateau a quelques semaines d’intervalle

JPG - 146.9 ko
pousse2
Jeunes pousses de quelques jours

JPG - 280.5 ko
pousse3
Plantes prêtes pour l’expédition

.

img

.

img

.

On remarque de bien curieux papiers jaunes plantés sur des bâtons dont nous reparlerons par la suite.
On y trouve aussi les pieds mères d'échinodorus dont seuls les rejetons sont prélevés, les anubias et les nyphéas. Avec autant de plantes, les employés ne chôment pas !

.

JPG - 267.5 ko
echinodorus
pieds mères d’échinodorus

JPG - 243.5 ko
echinodorus2
pieds mères d’echinodorus

JPG - 272 ko
serre3
Employés au travail

JPG - 128.8 ko
bassins1

JPG - 173.3 ko
bassins2

.

img

.

img

.

img

.

Et voila l'explication pour les papiers jaunes : il s'agit tout simplement de papiers tuent-mouches. En effet, Tropica ne veut pas employer de produits chimiques susceptibles de se retrouver dans les plantes. Pour la santé de nos poissons et de nos crevettes, le papier tue-mouche est une solution simple, écologique ... et efficace au vu du nombre d'insectes attrapés.

.

img

.

img

.

L'expédition


Une fois les plantes à maturité, il faut les expédier "façon McDonalds ®"

JPG - 186 ko
expédition1

JPG - 145.2 ko
expédition2

.

img

.

img

.

Merci à nos reporters de chocs pour cette visite : à gauche Olivier Ly "{Olileon}"et à droite Swee Lim Cheah "{Swee}"
img
Portfolio

UG — Cultures d’UG




1 commentaire

  1. Le 4 juillet 2013 à 17:57, par Nadia.V

    Installation impressionnante ! Je me suis récemment découvert une passion pour l’aquariophilie (d’où ma venue sur votre site ^^), et j’ai pour l’instant acheté deux aquarium d’une capacité de 25 litres, et un bassin pour le jardin. J’hésite encore sur les espèces à acheter. Tout ce que je sais, c’est que je pense acheter un poisson clown pour faire plaisir à ma famille (une fan du film Nemo ^^). Bonne continuation, votre site est très intéressant.

Ajouter un commentaire

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


captcha

Association AquAgora | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP