CAPA Facebook
 logo Nguyen   
Accueil du site > Les actualités > Les nouvelles du milieu aquatique

Les coraux menacés par le réchauffement climatique

Rédigé par Emmanuel ANGLEYS, pour yahoo.fr - Publié par Julien – 26 avril 2007

Les récifs coralliens sont menacés par le réchauffement climatique et les activités humaines, leur dégradation ayant aujourd’hui atteint un stade critique, selon les scientifiques.



Article sous licence :

Sans licence

Dans la même rubrique

Les coraux menacés par le réchauffement climatique

Les récifs coralliens sont menacés par le réchauffement climatique et les activités humaines, leur dégradation ayant aujourd’hui atteint un stade critique, selon les scientifiques.

Les coraux sont exposés à un "déclin majeur" en raison de leur blanchissement et de leur mortalité liée à l’élévation de la température des eaux marines, avertissent les experts mondiaux du climat. Le blanchissement a commencé avec la hausse de 0,74 degrés de la température des océans enregistrée au cours des cent dernières années. Avec un réchauffement probable de 2 à 3 degrés par rapport à 1990, les coraux seront exposés à "une mortalité à grande échelle", révèle le Groupe intergouvernemental d’experts sur le changement climatique (Giec) dans le deuxième chapitre de son rapport, dont l’AFP a obtenu une copie préliminaire. Ce volet sur les impacts du réchauffement doit être voté à Bruxelles le 6 avril.

La dégradation accélérée des coraux depuis quatre décennies est due à la fois aux activités humaines et à des facteurs naturels, explique de son côté Bernard Salvat, professeur à l’université de Perpignan, spécialiste de l’écologie tropicale.Les activités humaines fragilisent les récifs qui deviennent ainsi beaucoup plus vulnérables aux conséquences des catastrophes naturelles d’autant que ces dernières s’intensifient. La pression démographique et le développement non maîtrisé des zones côtières, la pollution, la pêche excessive, la sédimentation des baies, le remblaiement des bords de mer, le tourisme, sont particulièrement destructeurs dans les régions côtières peuplées.

Mais les phénomènes naturels tels que cyclones, tsunamis et élévation de la température des eaux, le sont encore plus et à une échelle géographique bien plus considérable, souligne le professeur Salvat. Les récifs ont de plus en plus de mal à se "remettre" de ces catastrophes car ils sont affaiblis par la dégradation de leur milieu naturel.

"Sur une surface totale de 600.000 km2 de récifs et lagons, on estime que 20% des récifs coralliens ont été irrémédiablement détruits ou présentent peu de chances de récupération, 25% sont dans un état critique, 25% sont menacés, 30% seulement sont dans un état satisfaisant", précise-t-il.

Le récif corallien est un écosystème exceptionnellement riche où pullulent des centaines de milliers d’espèces animales et végétales, mais il est très fragile et il se régénère très lentement. Et si les coraux meurent, d’autres invertébrés meurent et en chaîne, les espèces qui s’en nourrissent, entraînant la diminution de nombreuses ressources, mettant à mal toute une économie de subsistance. En outre, s’ils disparaissent, les coraux ne peuvent plus jouer leur rôle naturel de protection des côtes.

La problématique est mondiale : une Initiative internationale pour les récifs coralliens (International coral reef initiative - Icri) a été lancée en 1995 par les Etat-Unis pour tenter de remédier à la situation. La France, avec 55.000 km2 de récifs coralliens, dont la deuxième plus grande barrière au monde en Nouvelle Calédonie, s’est associée à l’Icri. Depuis 1998 l’Initiative française pour les récifs coralliens (Ifrecor) vise à protéger les récifs de l’outre-mer.

L’accent doit être mis notamment sur le développement d’Aires marines protégées, indique Catherine Gabrié, du Fonds mondial pour la nature (WWF). "La mer est mal protégée", déplore-t-elle : la France ne compte que 31 aires protégées récifales ne couvrant que 2% des récifs coralliens français.

Par Emmanuel ANGLEYS, pour yahoo.fr

Ajouter un commentaire

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


captcha

Association AquAgora | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP