CAPA Facebook
 logo Nguyen   
Accueil du site > Les actualités > Les nouvelles du milieu aquatique

La pollution menace certains coquillages et crustacés

Rédigé par Cette étude est publiée dans la revue Geophysical Research Letters. - Publié par Julien – 14 avril 2007

Article sous licence :

Sans licence

Dans la même rubrique

La pollution menace certains coquillages et crustacés

Les huîtres et les moules sont menacées par l’acidification des océans. On savait déjà qu’une augmentation de l’acidité de l’eau rendait plus difficile la fabrication des squelettes calcaires des coraux et du phytoplancton, mais aucune étude n’avait encore été menée sur des mollusques d’intérêt commercial. C’est maintenant chose faite. Selon une équipe internationale menée par Frédéric Gazeau, chercheur à l’Institut néerlandais d’écologie, les quelque 25 millions de tonnes de gaz carbonique (CO2) produites par les activités humaines sont absorbées par les océans. Ces gaz augmentent l’acidité des eaux et empêchent ainsi la calcification de la moule domestique (Mytilus edulis) et de l’huître du Pacifique (Crassostrea gigas)

Un tel phénomène pourrait avoir des conséquences sur la survie des larves, qui pourraient avoir plus de mal à se fixer sur les supports fournis par les éleveurs. Les coquillages devraient mettre plus de temps à atteindre une taille commerciale. Ils deviendraient aussi plus sensibles aux prédateurs, souligne l’un des chercheurs ayant participé à l’étude, Jean-Pierre Gattuso de l’Observatoire océanologique de Villefranche. Lors de l’expérience, les coquillages ont été stressés en étant soumis à une augmentation brutale de l’acidité de l’eau. Sur une plus longue durée, plus proche des conditions naturelles, il n’est pas impossible qu’un phénomène d’adaptation intervienne, ont concédé les chercheurs.

L’élevage commercial de mollusques a augmenté de près de 8% par an au cours des trente dernières années. Avec près de 12 millions de tonnes produites, ce marché représentait un chiffre d’affaires de 10,5 milliards de dollars en 2002. L’huître du Pacifique est la plus cultivée avec un volume total de 4,2 millions de tonnes (10,8% de la production aquacole mondiale). Près de 1,4 millions de tonnes de moules (3,6% de la production aquacole) sont également produites dans le monde.

Source : www.rtl.be

Ajouter un commentaire

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


captcha

Association AquAgora | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP