CAPA Facebook
 logo Nguyen   
Accueil du site > Les actualités > Les nouvelles du milieu aquatique

La Suède va réduire d’un tiers sa flotte de pêche

Publié par Julien – 31 janvier 2008

La Suède a annoncé mardi 29 janvier qu’elle allait subventionner son secteur de la pêche à hauteur de 21 millions d’euros afin de réduire notamment de 30 % sa flotte de pêche et l’adapter à l’état inquiétant des stocks de poissons.



Article sous licence :

Sans licence

Dans la même rubrique

La Suède va réduire d’un tiers sa flotte de pêche

La Suède a annoncé mardi 29 janvier qu’elle allait subventionner son secteur de la pêche à hauteur de 21 millions d’euros afin de réduire notamment de 30 % sa flotte de pêche et l’adapter à l’état inquiétant des stocks de poissons.

"Nous voulons pouvoir manger du poisson sans contribuer à sa perte et sans avoir mauvaise conscience", écrit le ministre suédois de l’agriculture et de la pêche, Eskil Erlandsson, dans une tribune, deux jours après qu’Axel Wenblad, directeur général de l’Agence suédoise de la pêche, ait publié lui-même une tribune où il constatait l’incapacité de la politique européenne de la pêche "à respecter ses propres objectifs". Il critiquait durement le processus de décision sur les quotas, fruit de négociations entre gouvernements, et le manque de contrôle qui laisse libre cours à la pêche clandestine et à la surpêche.

Cette brusque montée en puissance des autorités suédoises sur le front d’un développement durable de la pêche fait suite à une prise de conscience accrue de l’opinion, engagée depuis longtemps sur ces questions. Un livre choc, Mer silencieuse, publié en 2007, une pétition rassemblant 10 000 noms pour stopper la pêche dans la zone sensible de Kattegatt, frontalière du Danemark, et la décision de plusieurs restaurateurs réputés de Stockholm de bannir la morue de leur menu ont fini de convaincre les responsables politiques suédois.

"Malheureusement, l’engagement en faveur du poisson n’est pas aussi fort partout, regrette le ministre du gouvernement de droite. La connaissance, le débat et l’opinion qui existent en Suède brillent par leur absence dans de nombreux pays voisins." De fait, la plupart des pays de l’Union européenne prônent une augmentation des quotas - une position défendue récemment par Nicolas Sarkozy.

"Comment la décision du conseil des ministres européens peut aller à ce point à l’encontre des conseils biologiques, et que peut-on faire contre cela ?", se demande également Axel Wendal qui prône un arrêt unilatéral suédois de la pêche à la morue pendant la période de reproduction. Le pays a déjà largement rationalisé sa flotte. De 7 000 pêcheurs professionnels en 1970, elle est tombée à près de 2 000.

Source : Olivier Truc pour Lemonde.fr Article paru dans l’édition du 30.01.08.

Ajouter un commentaire

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


captcha

Association AquAgora | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP