CAPA Facebook
 logo Nguyen   
Accueil du site > Les actualités > Les nouvelles du milieu aquatique

L’Islande autorise la chasse à la baleine

Publié par Julien – 23 mars 2007

Article sous licence :

Sans licence

Dans la même rubrique

L’Islande autorise la chasse à la baleine

Reykjavik vient d’autoriser le retour de la chasse à la baleine. Les bateaux attendent le printemps pour harponner une viande peu consommée sur l’île, qui nourrit surtout les passions. Dans le port de Reykjavik, les baleiniers aux amarres se languissent de jours meilleurs. Dix-sept années de quai, passées à lutter contre le désoeuvrement et la rouille, prennent fin. Le gouvernement islandais a décidé, le 17 octobre, de reprendre la chasse à la baleine.

Des pêcheurs islandais ont harponné fin octobre un rorqual commun pour la première fois depuis l’imposition, en 1985, d’un moratoire imposé par la Commission baleinière internationale (CBI) sur la chasse de ce mammifère marin. Cette annonce a été faite à Oslo par un porte-parole de la Haute Alliance du Nord, représentant les intérêts des communautés de chasseurs et de pêcheurs de l’Arctique. L’Islande, qui a fait valoir que les baleines sont nombreuses dans l’Atlantique Nord, a en effet décidé mardi d’autoriser la prise de neuf rorquals communs et de trente petits rorquals d’ici au 31 août 2007.

Alors que les baleines peuvent être étudiées sans être tuées, l’Islande chasse le petit rorqual depuis 2003 dans le cadre de recherches scientifiques. Il devient maintenant avec la Norvège le seul pays à autoriser la chasse à la baleine à des fins purement commerciales. Le Japon, qui se livre aussi à cette chasse, assure qu’il ne le fait qu’à des fins scientifiques, bien que de nombreux spécimens se retrouvent sur les marchés. En Islande, le tourisme est déjà- -affecté par la reprise de cette chasse, selon les professionnels, qui ont signalé des premières annulations de voyages. En Islande, les touristes viennent principalement de Scandi-navie mais aussi d’Allemagne, de Grande-Bretagne, de France ou encore des États-Unis, et le ---tou-risme représente environ 6 % du PNB islandais.

39 baleines, ça peut paraître peu de chose. Mais en considérant les menaces que les baleines doivent affronter au quotidien – changement climatique, pollution et surpêche – c’est la dernière chose dont elles ont besoin. Cette décision n’a aucun fondement économique sérieux. "L’Islande a tout intérêt à développer aujourd’hui l’observation touristique des baleines et l’étude des différentes espèces de cétacés plutôt qu’à les chasser et à détruire son image de marque," a déclaré Frode Pleym, chargé de mission pour Grennpeace en Islande. Après plus de vingt ans d’interruption, la chasse remet les associations de protection sur le pied de guerre. L’Union Mondiale pour la Conservation des Espèces (UICN) et l’IFAW ont pour leur part souligné que la chasse à la baleine ne pouvait être justifiée par la consommation de sa viande, qui est infime dans les pays chasseurs, ni par l’expertise scientifique, notamment au vue des conditions de chasse. "De toute façon, l’Islande ne cherche pas à justifier sa décision", estime Bernard Derty, porte-parole d’IFAW France. "Elle estime qu’il s’agit de ses ressources nationales et qu’elle peut donc en disposer comme elle le souhaite". Dès l’annonce de la réouverture de la "pêche", Greenpeace a mis en place une pétition envoyée au Ministère des Affaires Etrangères d’Islande et aux responsables du tourisme et des Affaires maritimes.

Cette nouvelle renforce la position de pays qui pratiquent la chasse à la baleine sans se soucier du droit international. "La décision du gouvernement islandais s’inscrit dans un climat favorable à cette reprise. Certains pays ont ouvert la voie en ignorant les mesures de protection des cétacés. Le Japon d’abord, en prétextant des recherches scientifiques, et la Norvège, qui ne s’estime pas concernée par ces mesures". De son côté, Bruxelles appelle Reykjavik à -reconsidérer sa décision.

Sources : http://oceans.greenpeace.org, www.lefigaro.fr, www.lemonde.fr

Ajouter un commentaire

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


captcha

Association AquAgora | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP