CAPA Facebook
 logo Nguyen   
Accueil du site > Le bac du trimestre

Eté 2008 : Gourami Walhalla de Bjorn Hoorelbeke

Publié par Véronique – 10 août 2008

Le bac de l’été 2008 . L’aquarium de Bjorn Hoorelbeke



Article sous licence :

CC by-nc-nd

Dans la même rubrique

Quel est le nom de ton aquascape et pourquoi avoir choisi ce nom ?

Je l’ai appelé « Gourami Walhalla ». J’ai eu plusieurs aquascape mais je n’ai jamais changé le nom, n’ayant pas plus d’inspiration que ça pour trouver des nouveaux noms. J’ai choisi ce nom car j’aime beaucoup les Labyrinthidae. En ce moment, j’ai plusieurs Sphaerichthys osphromenoides, Sphaerichthys selatanensis, Sphaerichthys vaillanti et aussi des Colisa chuna. J’ai aussi eu des Colisa lalia, mais la qualité des souches était mauvaise et je n’ai jamais réussi à les garder longtemps.

Quel âge avait le bac au moment des photos ?

Quand je me suis inscrit pour le « BBAT Huiskeuring » (le championnat belge), le bac avait 1,5 ans, étant donné que je l’ai commencé en avril 2006. Deux mois après le concours du BBAT, j’ai inscrit ce bac au concours VVV. En fait, il s’agit d’un deuxième départ. J’avais commencé ce bac en septembre 2005, mais à cause de mon manque d’expérience et d’une invasion d’algues, j’avais tout vidé et tout recommencé. Ce bac n’est pas à proprement parler un « bac d’aquascape » (qui en général est démonté tous les 3 mois), mais c’est le seul bac que j’ai et il a toujours une version en cours.

Y a-t-il eu une source d’inspiration spécifique, ou un objectif dans cette composition ?

Avant de commencer ce bac, j’ai beaucoup lu et surfé sur le net. J’ai trouvé les bacs naturels d’Amano vraiment fascinants, alors la configuration initiale de mon bac a été inspirée par ceux-là. Mais ensuite, j’ai rejoint un club et je suis devenu membre d’un forum où je passe encore quotidiennement www.aquaplantexchange.nl . Les gens du club et du forum sont devenus de bons amis et nous échangeons régulièrement des plantes. Après quelques temps, j’avais tellement de belles et différentes espèces de plants que je ne pouvais plus choisir lesquelles sortir du bac. Mon bac est donc naturellement passé d’un style « Amano » vers un style plus « hollandais ».

As-tu rencontré des difficultés particulières pour amener cette composition où tu le voulais ?

Cela m’a pris beaucoup de patience et de travail pour équilibrer le bac. J’étais un débutant complet dans cette discipline et j’ai eu mon lot d’algues non désirables. En fait, il s’est agit de chercher et trouver les bons paramètres pour obtenir les plus belles plantes possible.

Peux-tu nous montrer des images de l’évolution de ce bac (depuis le début jusqu’à la photo finale) ?

Je n’ai pas beaucoup de photos où l’on peut voir l’évolution du bac. Mais je ne suis pas parti de zéro et il s’est fait sur la durée.

Peux-tu nous indiquer les spécifications techniques de ce bac (dimensions, éclairage, CO2, sol nutritif, filtration, etc…) ?

Dimensions : 170 cm de long, 60 cm de haut et 70 cm de profond. Le bac est situé dans une paroi entre notre cuisine et notre salon et il est donc visible depuis les deux côtés. Le trop plein est situé sur la droite et recouvert de mousse, ainsi aucun équipement n’est visible dans le bac.

Sol nutritif : je n’utilise pas de sol issu du commerce, mais une couche de terreau avec de la tourbe, le tout recouvert par du gravier.

Éclairage : 5 Philips T5 80W. 2 x en 830 (B), 2 x en 865 (A) et une fois en 840 (C). Tous équipés avec de bons réflecteurs. Les lettres D & E sur le graphique représentent les LED colorés pour simuler les aurores et le clair de lune.

Filtration : les masses filtrantes et tout l’équipement sont localisés sous le bac, dans une décantation.

Tout en haut à gauche, vous voyez le cœur de mon équipement. C’est mon meilleur ami : Profilux Plus II. Cet automate prend en charge l’éclairage, le chauffage, la climatisation, le système CO2, la fertilisation…

L’eau du bac arrive dans le compartiment gauche de la décantation. Elle y est chauffée et enrichie en CO2 (lequel est dosé par une pompe dédicacée), puis elle passe à travers le compartiment central qui est le filtre. Dans le compartiment de droite, une grosse pompe de remontée refoule l’eau dans le bac. Il y a aussi dans ce même compartiment une plus petite pompe qui sert à évacuer les eaux usées vers l’égout durant les changements d’eau.

Sur la droite de la décantation, il y a un récipient DIY pour les liquides de fertilisation et tout à droite, l’équipement électrique.

Peux-tu nous indiquer les paramètres du bac (température, KH, GH, pH, CO2, NO3) et nous parler de tes changements d’eau (quantité, fréquence, type d’eau) ?

Température : 25 °C la journée, 24.5°C la nuit. KH : 3.5 pH : 6 NO3 : 10 PO4 : 2

Je change chaque semaine 180 litres d’eau. J’utilise de l’eau osmosée enrichie avec des Sels minéraux Sera, pour obtenir un KH de 3.5.

Peux-tu nous expliquer comment ce bac est fertilisé ?

J’ai découvert que l’eau osmosée combinée avec des sels minéraux est la meilleure base. Les liquides fertilisants sont dosés plusieurs fois par jour.

PlantenPracht (PP) est ajouté à 8h, 11h, 14h et 17h. Flourish Excel est ajouté à 9h, KNO3 à 8h et 14h KH2PO4 également à 8h et 14h.

Je trouve mon PP par un bon ami à moi qui le fait lui-même. Mais il peut aussi être trouvé sur des boutiques en ligne.

Tu sembles être un excellent photographe… quel genre d’équipement utilises-tu pour tes images ? Aurais-tu des conseils à donner aux débutants pour obtenir de belles images ?

J’utilise un Canon Powershot S1 IS. Ca m’a pris beaucoup de temps pour obtenir les images et les couleurs que je voulais. Je rends la pièce la plus sombre possible, avec comme seule source lumineuse l’éclairage du bac. J’utilise également un trépied et je règle aussi bien la vitesse d’obturation que l’ouverture manuellement.

Depuis combien de temps es-tu un « planted tank addict » et comment en es-tu arrivé là ?

Je ne suis pas un dépendant aux bacs plantés depuis si longtemps. J’ai commencé ce bac il y a presque 3 ans. Avant ça, j’avais un petit bac de 50 cm où j’ai maintenu des tortues à tempes rouges (Trachemys scripta elegans) durant plus de 10 ans. A la fin, elle vivaient dans un plus grand bac à l’emplacement actuel de celui-ci. Mais j’ai commencé à avoir des scrupules au sujet des tortues, car elles devenaient si grandes, mangeant et détruisant tout dans le bac. De plus, les couleurs et les décors commençaient à nous manquer. Les tortues ont donc migré vers un étang et j’ai commencé ce bac.

Aurais-tu d’autres bacs ou projets que tu souhaiterais nous montrer ?

J’ai assez de travail avec ce bac-là. D’autres bacs me prendraient trop de temps. Mais j’ai effectivement quelques autres petits bacs en haut, où je maintiens des plantes pour des amis et un autre où je tente la reproduction de crevettes.

Quand tu imagines un nouveau layout, quelles sont tes sources d’inspiration principales ?

Je surfe beaucoup sur internet et j’y trouve parfois de grandes idées. Mon premier pas est souvent l’imitation, puis après quelques semaines/mois, je modifie les emplacements, les plantes, jusqu’à ce que cela me convienne.

As-tu été influencé par l’un ou l’autre célèbre aquascaper ?

Amano, bien sûr, comme la plupart d’entre nous. Je m’inspire régulièrement d’Oliver Knott et j’ai d’ailleurs participé à certains de ces ateliers. Jeff Senske et Filipe Alves Oliveira créent également de vraiment beaux layouts qui m’inspirent.

Quels conseils donnerais-tu à un débutant en bacs plantés ?

SOYEZ PATIENTS ! C’est le plus grand conseil que je puisse donner. Il est pratiquement certain que la première tentative ira de travers et un bac a toujours des hauts et des bas. J’ai également beaucoup appris des gens du club et sur les forums spécialisés.

Y a-t-il un projet dont tu voudrais nous parler ?

Je prévois effectivement de changer ce layout cet été, j’espère que cela se réalisera. Je cherche également à réaliser un paludarium, noyé dans les plantes, bien sûr. Mais celui-ci sera un projet d’hiver, je pense…

Quelque chose d’autre à dire ?

Merci de votre intérêt pour mes bacs et j’espère que cela encouragera d’autres à essayer par eux-mêmes. Au fait, je suis toujours à la recherche de nouvelles et belles plantes, alors n’hésitez pas à me contacter ;-)

img Cette interview réalisée par Kookaburra pour AquAgora et traduite par ElTofi , est sous un contrat Creative Commons.

Ajouter un commentaire

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


captcha

Association AquAgora | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP